Du Nord au Sud, d’Est à Ouest… Cette boisson faite principalement à base de lait se vend partout ! Dans les food courts des marchés, dans les rues tout comme en supermarché. L’alouda, une boisson d’origine mauricienne mais qui est inspirée de sa cousine asiatique, le falooda. C’est une boisson qui se boit frais mais qui réchauffe le cœur de tous les mauriciens sans exception. L’alouda est à l’Île Maurice ce qu’est la téquila au Mexique ou le vin à la France. Incontestablement, l’alouda peut séduire une personne en une seule gorgée. De générations en générations, de culture en culture, l’alouda est aujourd’hui une boisson qui attire et a évolué à travers le temps. 

Cliché ou pas, cette boisson est la plus traditionnelle sur l’île. Du plus petit au plus âgé, ils sont tous très fan de celle-ci. Si rafraîchissante, elle est le breuvage ultime pour une chaude journée d’été! Les plus célèbres sont vendus au marché central de Port Louis. Et ils sont si délicieusement crémeux, surmontés d’une bonne cuillerée de crème glacée. Personne ne peut dire non à cette boisson céleste, et, le meilleur dans tout cela, c’est qu’on peut les avoir en différentes couleurs! 

L’alouda est inspiré de la célèbre boisson indienne « Falooda », une boisson délicieuse et aromatisée au sirop de rose. Les ingrédients clés sont les graines de basilic (ou tookmaria), les vermicelles (aussi appelé « falooda sev »), le lait sucré et la crème glacée. Les deux, des breuvages froids, peuvent être adaptés à votre goût. Pour un goût plus rafraîchissant, il est possible d’ajouter une purée ou quelques feuilles de menthe. Pour un peu de croustillant, vous pouvez y ajouter quelques morceaux de pistaches.

 

Les ingrédients pour un bon alouda bien frais :

2 cuillères à soupe de graines de basilic

1 tasse d’agar agar (en bandes hachées)

1 litre de lait froid

500 ml d’eau

Glace pilée

Essence de vanille

Essence d’amande

Sucre

Colorant alimentaire

 

Recette et préparation de l’Alouda:

À faire la veille :

Placer les verres dans lesquels vous allez servir votre alouda au réfrigérateur. 

Enlever les impuretés dans les graines de basilic. 

Mettre les graines dans l’eau a tremper toute une nuit, ou tout simplement les plonger dans l’eau très chaude, limite bouillante et laisser se frémir jusqu’à ce que les graines ait gonflé et soient devenues molles.

 Découper l’agar-agar en petits bâtonnets de 15 mm de long, comme des vermicelles. Les plonger dans l’eau assez chaude jusqu’à ce qu’ils deviennent bien mous. 

Attention ; A ne pas laisser dans l’eau chaude trop longtemps, ils risquent de fondent. Si ça vous arrive, pas de stress! Utilisez la méthode de la gélatine alimentaire comme suit : mettre dans un grand récipient quelques couches de gélatine alimentaire avec un peu d’eau (suffisamment pour recouvrir les feuilles de gélatine). Laissez cuire à feu doux jusqu’à ce que la gélatine fonde, puis laisser refroidir. Une fois le mélange solidifié, il vous suffit ensuite de le râper comme si vous râpiez de la carotte !

 

Indispensable à faire l’Alouda le jour même :

Ajouter du sucre dans le lait, selon votre goût. Remplir les verres que vous avez gardé au frais jusqu’aux 2/3 avec le lait sucré. Pour le parfum, y ajouter 2 gouttes d’essence de vanille ou d’amande. Puis vient le tour des 2 gouttes de colorant alimentaire (en général, de couleur jaune ou rouge), dans chaque verre. Bien mélanger.

 Vous pouvez maintenant ajouter 1 cuillère à soupe de tookmaria (graines de basilic gonflées), et 1 cuillère à soupe d’agar-agar/gélatine alimentaire. Bien mélanger encore une fois.

Ajouter de la glace pilée sur le dessus et une boule de glace.