Accueil Auberge / Maison d'hôtes L’immobilier à l’île Maurice

L’immobilier à l’île Maurice

Suite à la croissance rapide du secteur du tourisme qui est aujourd’hui l’un des piliers de l’économie de l’île Maurice, les autorités locales ont mis en place un cadre légal et règlementaire visant à ouvrir le marché de l’immobilier aux non-résidents. C’est également un des facteurs qui expliquent l’ouverture et la prospérité de l’économie de l’île Maurice. Dans cette approche qui vise à favoriser les investissements étrangers, le gouvernement mauricien a mis en place différents programmes d’investissements en immobiliers. Ceux-ci permettent aux étrangers d’acquérir des biens immobiliers haut de gamme sur l’île, ce qui était autrefois impossible. Depuis, plus de 62 500 ressortissants étrangers – français et sud-africains pour la plupart – voient plusieurs avantages à une relocalisation à Maurice.

118
0
immobilier ile maurice
exemple d'un immobilier à l'île Maurice

Les différents types de propriétés à l’île Maurice

Que vous soyez intéressé à louer, dans le cadre d’un séjour, ou acquérir un bien immobilier, en vue d’une relocalisation, Maurice vous offre un large éventail de possibilités. Il appartient cependant aux acquéreurs de déterminer leur besoin et le budget dont ils disposent avant de faire leur choix. Appartements, penthouses, maisons individuelles, ou encore villas de luxe, situés dans les quartiers huppés des villes ou sur le littoral, sont aujourd’hui très prisés.

Ceux qui préfèrent la copropriété peuvent opter pour un appartement ou une maison mitoyenne. Ce type de biens immobiliers est idéal pour les jeunes couples comme pour les retraités. Ils permettent à leur propriétaire de profiter de certains avantages, notamment la sécurité et le coût moins élevé en terme d’entretien et de maintenance. De plus, nul besoin de se préoccuper de l’entretien extérieur !

Les maisons individuelles font aussi parti des propriétés qui trouvent preneur sur l’île. Contrairement aux appartements, elles sont parfaites pour ceux qui souhaitent bénéficier d’une véritable indépendance et de leur intimité. Accessibles en ville ou en bord de mer, elles sont surtout prisées par les couples avec un ou plusieurs enfants, et offrent à ce(s) dernier(s) un environnement propice à leur épanouissement.

Pour ceux qui souhaitent faire l’amalgame entre l’indépendance d’une maison individuelle et les facilités d’un appartement peuvent s’orienter vers les penthouses. Très spacieuses, elles peuvent facilement accommoder une famille nombreuse.

Les modèles d’investissement pour devenir propriétaire d’un bien immobilier

Depuis de nombreuses années, les autorités mauriciennes ont mis en place des régimes permettant aux étrangers d’acquérir un bien immobilier. Les propriétés proposées sont principalement des appartements et villas luxueuses. Elles disposent de plusieurs facilités haut de gamme : centre de bien-être, parcours de golf, service d’étage, centre de remise en forme, services d’entretien et de conciergerie, et beach club entre autres, et peuvent se situer dans une partie d’un lotissement hôtelier, et.

Parmi ces différents régimes, on distingue les dispositifs ‘Integrated Resort Scheme’ (IRS), ‘Real Estate Scheme’ (RES), ‘Invest Hotel Scheme’ (IHS), et ‘Property Development Scheme’ (PDS). Ils sont destinés aux ressortissants étrangers et leur offrent également l’opportunité de devenir résidents permanents à Maurice.

Le dispositif Integrated Resort Scheme’

Le gouvernement local lance le dispositif IRS en 2002. C’est le premier qui permet aux étrangers de devenir propriétaire sur le sol mauricien. L’objectif du régime IRS est de leur proposer des résidences de luxe. Construites sur une surface de 10 hectares minimum, elles sont constituées d’infrastructures haut de gamme telles que : piscine privée, cinéma privé pour certaines, parcours de golf, marina, complexe sportif, restaurant gastronomique, ou encore hôtel cinq étoiles entre autres. Le prix d’une villa de type IRS ne peut être inférieur à 500 000 $US (420 000 €). L’acquisition d’une propriété sous ce régime confère à l’acquéreur ainsi qu’à son conjoint et aux personnes à sa charge un permis de résidence permanent. Le prix de vente de certaines résidences IRS peut s’élever à plus de 1 650 000 €. >

Le dispositif ‘Real Estate Scheme

Inspiré du régime IRS, le RES voit le jour en 2007. Contrairement à son prédécesseur, la surface de développement est plus réduite et peut varier d’au minimum un arpent et ne dépassant pas 10 hectares.

Autre différence, il n’y a pas de seuil minimum pour l’acquisition d’une résidence RES. De plus, si sa valeur est inférieure à 500 000 $US (soit environ 420 000 €), les acquéreurs ne se verront pas automatiquement octroyés un permis de résidence. Cependant, ils peuvent faire une demande pour un autre permis à titre d’investisseur, de professionnel employé ou exerçant à son propre compte, ou encore comme retraité. Au cas contraire, il est possible de résider sans permis à Maurice durant 180 jours par année civile.

Cependant, l’acquisition d’un bien immobilier RES de plus de 500 000 $US (420 000 €) octroie le statut de résident permanent à l’acquéreur, son conjoint, ainsi qu’aux personnes à sa charge.

Il est à noter que les prix d’acquisition peuvent varier de 150 000 € à plus de 2 500 000 €.

Le dispositif ‘Integrated Hotel Scheme

Le gouvernement a aussi mis en place le régime IHS. Son but est de permettre aux investisseurs étrangers d’acquérir une chambre, un appartement ou une villa en pleine propriété et rattachés à un complexe hôtelier.

Pour ce type d’investissement, il n’y a pas de tarif particulier à l’achat d’une chambre ou suite ; l’acquéreur investi la somme qu’il souhaite. Les frais d’enregistrement pour ces unités sont calculés à 5% de leur prix d’achat.

Cependant, l’achat d’une villa individuelle requiert un investissement minimum de 500 000 $US (420 000 €), avec des frais d’enregistrement de 70 000 $US.

Avec cette formule, le propriétaire autorise l’utilisation de son bien immobilier par l’hôtel auquel il est rattaché, avec l’avantage de revenus locatifs. Ce type d’investissement permet également de soutenir le système de financement général de nouveaux projets hôteliers.

Il est à noter que les prix d’acquisition peuvent varier de 180 000 € à plus de 625 000 € pour certains.

Le dispositif ‘Property Development Scheme

Le dispositif PDS est basé sur les précédents régimes, mais dont l’objectif revêt une dimension sociale. Ce type de projet peut prendre la forme d’un ensemble de villas, d’appartements ou de penthouses qui bénéficient d’activités communes tels que terrains de sports, salle de musculation, centre de bien-être et service de nettoyage, globalement sécurisé par un service de gardiennage.

Pour ces projets, le gouvernement encourage les constructions écologiques et respectueuses de l’environnement. Les promoteurs doivent intégrer dans leurs projets de développement l’installation de panneaux photovoltaïques, la récupération de l’eau de pluie et des infrastructures permettant l’utilisation optimale de la lumière naturelle, entre autres.

Contrairement aux dispositifs IRS et RES, le PDS (tout comme l’IHS) est accessible aux résidents mauriciens. En effet, au moins 25 % des propriétés développées sous ce régime doivent être cédées aux citoyens mauriciens. Il n’y a cependant aucun montant minimum d’achat à respecter, sauf pour les étrangers qui souhaitent bénéficier d’un permis de résidence.

Un permis de résidence permanent est accordé pour tout investissement supérieur à 500 000 $US (420 000 €), et permet à l’acquéreur, son conjoint et les personnes à sa charge, de résider à Maurice et reste valable tant qu’il demeure propriétaire de son bien.

Les prix d’acquisition de ce type de biens (villas, appartements ou penthouses) peuvent varier de 165 000 € à plus de 1 650 000 € pour certains.

Devenir propriétaire d’un appartement à l’île Maurice

En 2016, une nouvelle loi sur l’immobilier – ‘Non-Citizens (Property Restriction) Act’ – est votée avec pour but de favoriser les investissements étrangers, surtout dans l’immobilier. Elle autorise aux étrangers qui ne disposent pas d’un permis de résidence, à devenir propriétaires d’un ou de plusieurs appartements situés dans un immeuble d’un minimum de 2 étages (rez-de-chaussée et 2 étages). La valeur du bien doit s’élever à au moins 175 000 $US (soit environ 150 000 €).

Les ressortissants étrangers ne sont donc plus limités à l’investissement dans l’immobilier de type RES, PDS ou IRS. L’acquisition d’une propriété dans ce cadre ne confère toutefois pas à l’acquéreur un permis de résidence permanent, et ce, même si la valeur du bien est supérieure à 500 000 $US (contrairement aux biens immobiliers IRS, RES ou PDS).

Pour les propriétaires qui ne résident pas en permanence à l’île Maurice, ils sont autorisés, s’ils le souhaitent, à louer leur (s) appartement (s).

Profiter de sa retraite à Maurice

Selon le réseau notarial Groupe Monassier il y aurait entre 1 500 à 2 000 couples retraités étrangers installés à Maurice. Agé d’au moins 50 ans, un retraité étranger a la possibilité de vivre à l’île Maurice sous le permis ‘retired non-citizen’. Il faut cependant que celui ou celle-ci effectue un virement bancaire d’un minimum de 40 000 $US (environ 33 000 €) par an, dans une banque mauricienne.

Ces 2 conditions respectées, la personne retraitée obtient un permis de résident valide pour une durée de trois ans. Passé cette période, les autorités concernées feront une évaluation des virements bancaires et octroieront au retraité un permis de résidence d’une validité n’excédant pas 10 ans, dans le cas où ces virements sont correctement réalisés.

S’ils en ont les moyens, les retraités étrangers peuvent tout aussi bien faire l’acquisition d’un bien IRS ou RES. Une solution moins fastidieuse, qui confère un permis de résidence d’une durée illimitée à l’acquéreur, à son conjoint et aux personnes à sa charge.

Les prix des biens immobilier en location et vente hors des cadres IRS, RES et PDS

Pour ceux qui ne désirent pas faire l’acquisition de biens immobiliers, la location est aussi une possibilité envisageable. Certains établissements offrent comme opportunité la location saisonnière d’appartements, maisons, villas et penthouses.

Dépendant du nombre de personnes et de chambres, le prix de location des villas ou maisons en bord de mer se chiffre entre 300 € et 840 € par nuitée, et entre 160 € et 225 € par nuit pour la location d’appartements de ce type. Le prix de location de penthouses, lui, varie entre 330 € et 430 € la nuit.

Pour la location de maisons individuelles en ville, d’une centaine de mètres carrés, ou d’un peu moins de trois-cents mètres carrés, il faudra compter entre 240 € et un peu plus de 2 100 € par mois. A l’achat, leur prix peut varier entre 40 000 € pour les plus basiques (2 chambres à coucher) et plus de 2 450 000 € pour une maison toute équipée de plus de 900 m2.

Pour les penthouses en ville, le prix de location varie entre 600 € et 4 600 € par mois, et le prix d’achat entre 160 000 € et 730 000 €, dépendant de la surface habitable et du nombre de chambres.

Le prix de location des appartements en ville se chiffre lui entre 200 € par mois pour les appartements d’une chambre à coucher, et 3 200 € par mois pour ceux avec 3 chambres à coucher ou plus. A l’achat, il faut compter entre 36 000 € et un peu plus de 700 000 €, dépendant là aussi de la surface habitable et du nombre de chambres, mais aussi du type (simple ou luxueux).

Maurice vous offre un large choix de biens immobilier, en termes de budget mais aussi de facilités. En tant qu’île tropicale, elle offre un cadre idéal et un climat agréable à ceux qui souhaitent passer des vacances paisibles au soleil, mais aussi à ceux qui veulent venir s’y établir temporairement, définitivement, ou y passer leur retraite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here