musée du Blue Penny museum Caudan Port Louis 5
Le musée du Blue Penny au Caudan à Port Louis

C’est au tout début des années 2000, soit en 2001 que le centre historique va voir le jour. En planifiant le musée ‘Blue Penny’, l’on ne cesse de considérer la qualité des œuvres, permettant de comprendre, élucider, apprécier et rêver l’histoire de l’île Maurice.

Les visiteurs peuvent faire un bond en arrière, au temps des enquêtes maritimes sortant de l’ordinaire qui se sont déroulées dans la mer des Indes, avant de procéder à l’examen des trois périodes provinciales. Par ailleurs, cette aventure dans le passé passera incontestablement par une attaque sur le Port Louis des XVIIIe et XIXe siècles. Une aventure qui examinera également l’histoire de la toile de fond des administrations postales, en particulier une magnifique collection de timbres-poste primaires qui seront émis à l’île Maurice et des timbres de station courrier largement acclamés. Comment ne pas s’arrêter un long moment à travers le hall d’exposition pour contempler l’histoire d’amour merveilleuse mais dramatique d’un couple légendaire, Paul et Virginie. Cet endroit est l’un de ces lieux d’exception qui donnent aux visiteurs un aperçu captivant de l’artisanat et de l’histoire de l’île Maurice.

Pièces de monnaie uniques au Blue Penny Museum

Qui parle d’histoire parle également de pièces de monnaie de l’époque. Le Blue Penny Museum offre l’opportunité de revivre l’histoire en découvrant des différents billets et pièces qui ont été utilisés à Maurice et qui sont étroitement liés à l’histoire du pays dans son ensemble. L’histoire retiendra également que les relations économiques établies avec les puissances dirigeantes successives et les relations commerciales avec les pays voisins, permettront à Maurice d’opter pour des monnaies différentes, reflétant l’orientation historique du pays et les choix politiques faits.

Vous pouvez alors découvrir des anciennes monnaies, comme les sous utilisés dans l’ancien régime coloniale de France, la piastre espagnole et l’escudo, qui sont les deux monnaies utilisées dans le monde entier pour les achats en grande quantité et précédant l’avènement du franc français, la livre sterling, le souverain ou le dollar australien. Tant d’argent qui servait à alimenter l’économie locale.

Participation de la Mauritius Commercial Bank

Par ailleurs, l’une des plus grandes banques commerciales de Maurice, la Mauritius Commercial Bank (MCB) a pris part à la même effervescence étant donné qu’elle s’est vue confier la responsabilité d’émettre des billets de banque locaux pendant l’occupation coloniale qui émettait alors une monnaie mauricienne à caractère public, donc avant la venue de la Banque de Maurice (BoM). Cependant, le changement majeur en ce qui concerne le monde monétaire intervint lors du remplacement de la roupie indienne par une nouvelle roupie locale. C’est en 1934, à la suite d’une ordonnance gouvernementale que la nouvelle roupie mauricienne calquée sur la livre sterling va voir le jour. C’est cela qui explique que la Reine Elizabeth II figurait sur les nouveaux billets de banque jusqu’en 1986. Après cela, la nouvelle série de billets de banque qui apparaitront à la fin de 1987 portera l’effigie de sir Seewoosagur Ramgoolam, considéré comme le père de la nation à Maurice.

Une œuvre d’Epinay illumine la salle du musée du Blue Penny

Le Blue Penny Museum est également un endroit où les grandes œuvres d’art de Maurice sont exposées. Il faut alors remonter à 1881, lorsque la colonie de Maurice, par le biais de la municipalité de Port-Louis commanda à l’artiste d’Epinay une sculpture en marbre inspirée du roman «Paul et Virginie ». Le sculpteur mauricien va donc choisir le passage du livre où Paul tient Virginie dans ses bras l’aidant ainsi à traverser un ruisseau. Cette image restera jusqu’à aujourd’hui l’illustration parfaite de cette légende mauricienne.

L’œuvre d’art sera donc brillamment sculptée à partir d’un seul bloc de marbre Cararra. Cependant, faute de finance, la colonie ne peut alors se permettre d’acquérir la statue qui restera pendant 5 ans exposée dans l’atelier d’Epinay à Rome. En 1886, un collectionneur portugais l’acheta, mais la statue sera une nouvelle fois vendue aux enchères en 1997 à Londres. Finalement, le tant attendu œuvre d’Epinay arrivera à Maurice. Il a fallu donc attendre plus d’un siècle pour voir la statue faire son entrée au Blue Penny Museum.

La «Rencontre des Reines » à Berlin

En septembre 2011, les légendaires timbres rouges et bleus de la Poste de Maurice ont été réunis au prestigieux Museum for Communication, Berlin pour une exposition exceptionnelle. Les collectionneurs de timbres du monde entier ont pu admirer ces timbres-poste, qui représentent le meilleur de la philatélie mondiale en raison de leur rareté et de leur renommée. Le public visiteur a ainsi pu admirer 18 des 27 spécimens restants, sur les 1 000 qui ont été imprimés en 1847.

Ces célèbres timbres ont été émis il y a plus de 160 ans par la colonie britannique à Maurice et les spécimens restants sont aujourd’hui la propriété de la Royal Philatelic Collection de Sa Majesté la reine Elizabeth II, de la British Library, des musées postaux de La Haye et de Stockholm. Cependant, à Maurice, un certain nombre de collectionneurs privés très chanceux ont en leur possession ces joyaux.

Les billets:

Adultes: 225 Rs

Enfants (moins de7 ans): entrée gratuite

Enfants (de 7ans à17 ans): 100 Rs

Étudiants (avec carte d’étudiant): 100 Rs

Famille (2 adultes + 2 enfants maximum): 500 Rs

Groupe / Adultes (au moins 10 personnes): 175 Rs

Groupe / Enfants (au moins 10 personnes): 75 Rs

Contact: Musée Blue Penny / Le Caudan Waterfront, Port Louis

Tél.: (+230) 210 81 76/210 9204

Fax: (+230) 210 92 43

 

bluepennymuseum@mcb.co.mu