Accueil Attractions touristiques Riambel : Inexploitée, sauvage

Riambel : Inexploitée, sauvage

0
0

<p>Êtes-vous à la recherche d&rsquo;une plage inexploitée à l&rsquo;Île Maurice&nbsp;? Une plage qui a préservé son aspect sauvage&nbsp;? Riambel est l&rsquo;endroit que vous cherchez&nbsp;! Située au Sud de l&rsquo;Île Maurice, la plage de Riambel est l&rsquo;une des rares plages encore vierge de développement infrastructurel et touristique. Comme toutes les plages (ou presque) du littoral Sud, la plage de Riambel est un mélange de roches volcaniques, sculptées par les vagues, et de sable fin. </p>

<h2>Pourquoi la plage de Riambel est-elle exceptionelle?</h2>

<p>Cette plage est principalement prisée par les pêcheurs de l&rsquo;île. En effet, ils y trouvent la carangue, un poisson tropical à la chaire pulpeuse. Caché dans le sud de l’îÎe Maurice, la plage de Riambel est un paradis pour les aventuriers. À moins de 200 mètres de la barrière de corail, les eaux y sont plutôt animées. Bien qu’il y ait de forts courants dans la région, il y a beaucoup de plages aux eaux peu profondes et calmes. La plage de Riambel quant à elle, accueille plus d&rsquo;oiseaux que d&rsquo;homme. Réputée pour les longues promenades, Riambel nous plonge dans un univers lointain… Une Île Maurice d&rsquo;il y a 50 ans. La plage de Riambel ne possède pas un lagon comme celle de Pereybère ou encore Blue-Bay. La baignade n&rsquo;y est cependant pas recommandée, notamment pour les apprentis. En effet, les courants peuvent être forts en raison de son étroite barrière de corail. </p>

<p>Le bord de mer est doté d&rsquo;une végétation luxuriante et de vieux campements au charme vénérable, mais «oubliés&nbsp;». Ceci est le signe du peu d’engouement suscité par cette plage «sauvage&nbsp;» au sable plutôt grossier. En effet, le sable est composé de gros morceaux de corail pas encore tout à fait sculptés en grains par la houle et le vent.</p>

<h2>Un lagon époustouflant de Riambel</h2>

<p>Riambel est en effet encore très peu touché par le développement. Ces eaux sont si peu profondes que rares sont les embarcations à pouvoir s&rsquo;y aventurer. Vous croiserez certainement la route de quelques pêcheurs qui parcourent, à pied, le lagon à marée basse. Sans doute à la recherche d&rsquo;ourites, de coquillages comestibles, de crevettes ou de poissons. C&rsquo;est l&rsquo;un des spectacles visible sur cette plage. Lorsque la marée est basse, vous pouvez vous permettre une petite escapade, Il est donc possible de marcher du rivage jusqu’à la barrière de corail. Et là, vous découvrirez toute la richesse du lagon et des différents environnements qui le composent. À proximité du bord, d&rsquo;immenses herbiers règnent en maître, et ici viennent paître les escargots de mer. Après avoir dépassé les herbiers, on pénètre dans le royaume du sable. Un sable blanc et fin, parsemé çà et là de quelques têtes de corail, coraux arboricoles, en forme de patates, corail &ldquo;cerveau&rdquo; et autres.</p>

<p>Sachez, qu&rsquo;ici, le corail est bien vivant, de formes et de couleurs spectaculaires. Le vert, le bleu turquoise, le mauve, le pourpre, le rouge… Plus l&rsquo;on se rapproche des vagues qui rugissent sur le brisant, plus le corail est présent. Après quelques mètres, plus de sable: le sol est entièrement recouvert de coraux, signe que l&rsquo;on arrive à la barrière. Nous vous demandons donc de faire attention à où vous mettez les pieds. Ceux qui s&rsquo;y aventurent doivent être extrêmement prudents, pour ne pas détruire les jeunes pousses de coraux, et se blesser en marchant sur un oursin ou un &ldquo;laf&rdquo;.</p>

<h2>Les alentours du petit village de Riambel</h2>

<p>Aux alentours du petit village de Riambel est cultivée la canne à sucre, sur de grandes portions de terre. Une visite sur cette plage vers midi par une journée ensoleillée, vous pourrez admirer les eaux turquoises presque irréelles.</p>

<p>Toute la plage est complètement inexploitée et peu fréquentée, ce qui est fantastique si on cherche la solitude. Cela signifie aussi que l’on aura du mal à trouver des installations de plage de toute sorte. Si vous avez de la chance, vous trouverez un endroit pour casser la croûte. Sinon, dirigez-vous vers Bel Ombre à l&rsquo;ouest, ou Surinam et Souillac à l&rsquo;est, et faites le plein de nourriture et de boissons.</p>

<p>La partie ouest de la plage de Riambel abrite un vaste complexe de bungalows désaffectés depuis longtemps. Ces bâtiments créent un contraste saisissant avec les plages immaculées et les palmiers colorés. L&rsquo;atmosphère y est presque mystérieuse. Les habitants se réfèrent généralement à cette zone comme &lsquo;Pointe aux Roches&rsquo;, nommée d’après la partie noire et rocheuse à l’ouest, divisant Bel Ombre et Riambel.</p>

<p>Si vous vous déplacez dans la direction opposée et que vous vous dirigez vers l’est sur environ 2 kilomètres, vous vous retrouverez à la plage de Riambel qui continue jusqu’à la baie de Souillac.</p>

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here