Accueil Attractions touristiques Terres des Sept Couleurs, Chamarel – Voyage dans un univers haut en...

Terres des Sept Couleurs, Chamarel – Voyage dans un univers haut en couleurs

0
0
terres des sept couleurs a chamarel- ile maurice

Chamarel, l’un des phénomènes naturels les plus surprenants du pays

L’île Maurice est une source intarissable d’émerveillement et le travail accompli pour préserver les habitats naturels de l’île est, à son image, extraordinaire. Les efforts de conservation de l’île Maurice sont d’autant plus importants que les voyageurs sont davantage conscients de leur impact sur l’environnement et prennent ce facteur en compte pour choisir leur destination de vacances. Peu d’endroits au monde peuvent se vanter de posséder une telle beauté, mais aussi et surtout de tout mettre en œuvre pour la conserver et la cultiver. Si on est touriste à l’île Maurice, on ne passe jamais par Chamarel sans rendre visite à l’un des phénomènes naturels les plus surprenants du pays. Dans les artères du petit village montagnard, la dense forêt tropicale laisse place à une étrange clairière colorée nommé Les Terres des Sept Couleurs. Le sol est composé de petites dunes lisses qui forment comme un océan miniature scintillant.

Les Terre des Sept Couleurs, toute la description

Près de deux heures de route en provenance de Capitale Port-Louis avant qu’un panneau ne nous signale Chamarel, les terres des sept couleurs. Vous ne saviez pas quoi voir à l’île Maurice ? Voici un lieu à ne rater sous aucun prétexte. Les Terres des Sept Couleurs vous accueillent avec leurs parois rocheuses, leurs cascades, etc. C’est un lieu idéal pour une excursion à l’île Maurice. Vous serez époustouflé par les couleurs. Les Terres des Sept Couleurs est une formation géologique de premier plan. Là encore, on a comme l’impression que le peintre a déposé sa palette géante pour l’éternité. Sept variations de couleurs naturelles se succèdent sur une bande de terre vallonnée de 7 500 m2 du côté de Chamarel, au cœur d’une forêt dense.

Les couleurs incroyables au Chamarel

C’est une zone relativement petite de dunes de sable comprenant sept couleurs distinctes (rouge, brun, violet, vert, bleu, violet et jaune). La caractéristique principale de l’endroit est que ces sables s’installent spontanément et au hasard en différentes couches. Les dunes ont donc une coloration rayée impressionnante. Une autre caractéristique intéressante des Terres des Sept Couleurs de Chamarel est que les dunes ne semblent jamais s’éroder, malgré les pluies tropicales et torrentielles de l’île. Depuis que la terre a été exposée pour la première fois, les pluies ont sculpté de beaux motifs dans la colline, créant un effet de meringue en terre.

La decouverte des Terres des Sept Couleurs

Ce mélange de couleurs est devenu un symbole pour la nation mauricienne, à l’image de son drapeau multicolore et de son peuple multiculturel. Les Terres des Sept Couleurs ont été découvertes par l’un des premiers propriétaires des environs, Charles-Antoine de Chazal de Chamarel, qui hérita du domaine en 1785 et lui donna son nom. Les colons et les visiteurs de l’île ont longtemps cherché à comprendre ce qui a donné à ce petit bout de forêt dénudée une telle apparence. Ce n’est qu’avec le progrès de la science qu’il a pu être révélé qu’il s’agit d’un lit de cendres volcaniques découvertes par l’érosion. Le vent a petit à petit formé de petites ravines, sculptant les contours étranges de cette ancienne coulée.

On pense que les différentes nuances de couleur sont une conséquence du refroidissement de la roche volcanique fondue à différentes températures externes. Cependant, les causes de leur séparation doivent encore être clarifiées.

Les Terres des Sept Couleurs valent bien la peine d’être visitées. Outre les dunes, il y a aussi un magnifique point de vue sur la cascade de Chamarel que vous ne voulez pas manquer. À côté des dunes vit également une petite famille de tortues terrestres.

Plus que les sept couleurs

La forêt endémique s’ouvre sur la forêt de bois d’ébène. Plus de 200 ébéniers, âgés de 300 ans ou plus, s’y dressent fièrement. Que dire de la faune ? Outres les tortues terrestres nous pouvons également admirer et prendre en photo les cerfs du domaine. Il y en a environ 400. Les cerfs ont été introduits à Maurice par Adrien van der Stel, gouverneur hollandais du pays en 1639. Les Hollandais s’installèrent sur la côte sud-ouest près du Port Warwick, plus tard nommé Grand-Port pendant la période française. L’espèce Cervus timorensis rusa a été choisie par les Hollandais pour sa résistance naturelle. Ils ont été élevés dans des enclos pour leur viande. On s’accorde à dire que les cerfs s’enfonçaient dans la nature pendant un cyclone et qu’ils peuplaient toute l’île, profitant de la végétation luxuriante et n’ayant pas de prédateurs naturels. Après quelques séances de photos, vous pourrez également vous diriger vers la forêt de bambous de Chine.

Le phenomene dans d’autres pays, les Terres des Sept Couleurs ne sont pas uniques!

Il n’y a pas d’autre endroit sur terre qui utilise le même nom pour ce terrain comme ici sur l’île Maurice. Cependant, des terrains similaires peuvent être trouvés ailleurs en Australie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée notamment. Cependant le lieu est devenu l’une des principales attractions touristiques de l’île depuis les années 1960. De nos jours, les dunes sont protégées par une clôture en bois et les visiteurs ne sont pas autorisés à y grimper. Bien qu’ils puissent regarder le paysage à partir des avant-postes d’observation placés le long de la clôture. Chaque année, des milliers de touristes et de Mauriciens visitent Les Terres des Sept Couleurs. On peut acheter sur place de petites fioles contenant les terres de différentes couleurs en souvenir. Le site a longtemps été ouvert au public, mais depuis une vingtaine d’années il est interdit de fouler les dunes colorées.

Le prix pour entrer dans le parc est de MUR 200 pour les adultes et de MUR 100 pour les enfants de moins de 12 ans. Le parc est ouvert toute l’année : de 8h30 à 17h00 en hiver, et de 8h30 à 17h30 en été.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here